L'opération de comptage à la sortie de l'hiver est terminée, les prochaines auront lieu avant et après la saison touristique.

En Mars une opération de comptage et la mesure des palourdes a été effectuée dans la zone de la petite mer de Gâvres du coté des Salles.


  • Date : 15/03/2022 08:00
  • Emplacement Les Salles, Riantec, France (Carte)
  • Plus d'Informations: Cueillette effectuée en des points géolocalisés.

Description

Avec la marée de mars, l’amicale des pêcheurs plaisanciers de Port Louis, dans le Morbihan a repris la campagne du comptage géolocalisé des palourdes.

Sur la zone des Salles à Riantec, le comptage a été effectué dans la bonne humeur par les bénévoles,






Cette opération s'effectue  trois fois par an (à la sortie de l’hiver, avant et après l’affluence estivale), autour de huit points géolocalisés, quatre  aux Salles en Riantec et quatre autres du côté de Kersahu en Gâvres, (Plouhinec).

 La collecte s'effectue à 10 cm de profondeur, le nombre de palourdes et leurs dimensions sont enregistrés. 

Après enquête l'on se rend compte que la palourde est, certes, beaucoup pêchée l’été, mais les gens sont désormais plus respectueux de la taille et des quotas. 

  • Informations complémentaires.

La palourde japonaise a été introduite dans les années 70 pour l’élevage, et est parfois considérée comme invasive. Dans certaines régions, elle a supplanté la palourde européenne dont la croissance est plus lente.

En Atlantique, Manche et Mer du Nord, la taille minimale de capture de la palourde européenne est de 4 cm et celle de la palourde japonaise est de 3,5 cm .

Afin de respecter la réglementation, il est utile de savoir distinguer ces deux espèces :

La japonaise est plus ronde, ses stries et sa coloration sont plus prononcées ; elle présente également une lunule bien marquée et sombre au niveau de la charnière. La palourde japonaise est la seule palourde que l’on peut trouver dans la vase molle.